Tout le monde sait qu’en Provence, plus qu’ailleurs dans l’hexagone, l’eau est considérée comme un atout, un avantage. Mais elle est surtout de plus en plus rationnée en périodes de sécheresse qui ont tendance à se répéter, car cette richesse s’épuise.
Outre le fait que cette ressource réponde à nos besoins vitaux comme moyen d’hydratation, elle sert aussi à l’irrigation des cultures, au nettoyage de la voirie, des véhicules…

N’en déplaise aux personnes qui clament haut et fort que nous n’avons que « des idées sans réel projet », nous leurs répondrons que , concernant ce sujet , nous souhaitons ,avec l’accord de la DDTM ( Direction Départementale des Territoires et de la Mer), et en partenariat avec l’Agence de l’eau et le délégataire du service public en charge de l’eau et l’assainissement, réutiliser les rejets de la station d’épuration de notre commune , après traitement membranaire, pour l’irrigation des terres de notre régie agricole, ainsi qu’une partie des espaces verts de la commune qui le permettent car la réglementation interdit toute aspersion de ce type d’eau.

De plus, nous essaierons, dans la mesure du possible, d’utiliser cette eau pour le nettoyage de nos voiries.
Même si cette démarche semble peu significative pour certains, elle s’insère dans un processus où la préservation de cette ressource reflète une volonté de peser le moins possible sur ce bien, qui appartient à tous.

Concernant la valorisation des déchets verts, nous souhaitons les récupérer, par le biais de composteurs communaux.
Cette base, avec l’ajout de boues biologiques déshydratées sur lit de séchage, toujours issues de notre station de dépollution des eaux usées, nous permettra de produire, à moindre frais et sans produits polluants, de l’engrais pour nos terres agricoles communales, voire pour les citoyens tretsois.es et les agriculteurs qui souhaitent fertiliser leurs terres, tout en préservant l’environnement.

Nous veillerons à ce que les tarifs appliqués ne génèrent aucun bénéfice financier mais permettent l’autofinancement de ces projets.

Ces 2 actions affirment notre volonté d’enclencher une démarche d’autosuffisance communale permettant de sécuriser l’approvisionnement alimentaire de certaines denrées via la régie agricole.

Romain Squadrani
Collectif Trets avec Vous

Share This

Participer au changement ?

Diffusez notre projet auprès de vos amis et voisins !