Notre colistier Maximin Paire, agriculteur, répond à cette question importante !

J’aborde un sujet qui m’est cher et qui va devenir une priorité pour toutes les communes et donc un thème important pour Trets.
Il faut savoir que dans l’ensemble de la France moins de 2% des produits alimentaires consommés sont des produits locaux. L’essentiel des productions locales part dans des camions, dans d’autres régions françaises ou dans d’autres pays pour y être traitées et conditionnées.

L’autonomie alimentaire permettra :
– la réduction des émissions de Co2 et des impacts liés aux transports (accidents, développement des infrastructures routières au détriment des terres agricoles),
– la diminution de la dépendance aux matières premières importées,
– la sécurisation des approvisionnements,
– l’assurance d’une meilleure qualité et traçabilité des produits consommés,
– la création d’emplois non délocalisables sur le territoire,
– la possibilité de créer de nouvelles opportunités pour les personnes désireuses de travailler dans les « niches alimentaires locales »,
– le développement du lien social, en donnant une mission concrète aux paysans locaux chargés d’une partie de l’approvisionnement alimentaire de la commune et qui, par leur travail façonnent les paysages.

La commune possède douze hectares de terres agricoles qui attendent d’être valorisés.
Pour parvenir à cette autonomie alimentaire, le collectif Trets Avec Vous propose de mettre en place une Régie agricole communale.
Cet établissement pourra être la première Entreprise à But d’Emploi de la démarche « Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée ».
Cette régie agricole travaillera en lien direct avec la cuisine centrale, afin de lui fournir les légumes nécessaires (actuellement 900 repas/jour) ainsi que certains fruits, selon les possibilités des terrains.
Ce projet novateur à Trets sera porteur d’emplois et d’un développement d’une agriculture durable, avec évidemment, une certification agriculture biologique. Les personnes recrutées seront pour partie des chômeurs de longue durée, formés, intégrés dans la structure de l’Entreprise à But d’Emploi (EBE).

Il est temps d’enclencher cette démarche avec les Tretsois, producteurs et consommateurs.
Pour tous, les répercussions ne pourront être que positives :
– lien de proximité intergénérationnel avec les agriculteurs,
– meilleure connaissance des lieux, des moyens de cultures,
– amélioration de la qualité des produits alimentaires frais,
– respect de l’environnement par des méthodes de cultures appropriées,
– prix des repas stable et maîtrisé, sans augmentation.

A Trets, cette démarche créera beaucoup d’engouement parce qu’on s’apercevra que l’autonomie alimentaire est possible et qu’elle n’apporte que des bienfaits : le lien social, la fierté des paysans de pouvoir nourrir les enfants ainsi que celle des tretsois, de consommer mieux et local. Notre façon de consommer a un impact direct sur notre santé, sur notre environnement paysager et sur l’impact carbone direct ou indirect pour notre planète.

Nous voulons que Trets prenne ce virage pour nos enfants, leur santé, notre environnement, nos paysages, pour nous tous !

Maximin Paire,Corinne Tomasini,
pour le collectif  Trets avec Vous.

Share This

Participer au changement ?

Diffusez notre projet auprès de vos amis et voisins !