Il existe des maires qui se vantent en évoquant les économies qu’ils ont réalisées sur les budgets de leur commune ! De l’argent mis de côté !
Faut-il être rassuré par cette apparente performance ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire : pas du tout.
Une commune peu ou pas endettée n’est pas obligatoirement une commune vertueuse qui se porte particulièrement bien. Faire des économies, et remplir un bas de laine, traduit en réalité des dysfonctionnements inquiétants :
– L’entretien quotidien des infrastructures, le nettoyages des voiries, se fait à minima.
– Les malfaçons et les réparations se multiplient car, dans le cadre des marchés publics, les entreprises choisies sont retenues uniquement en fonction de leurs prix (moins disant), et non de l’association prix/performances techniques (mieux disant).
– L’équipe municipale supprime de plus en plus d’animations en soutenant de moins en moins les associations organisatrices. Elle finit par se désengager de ses devoirs de base.
Atone, elle devient incapable d’investir dans les technologies innovantes, de se moderniser, elle n’attire plus les investisseurs.

L’endettement, est-ce si terrible ?
Il faut savoir qu’une équipe municipale dynamique obtient généralement jusqu’à 80% de subventions pour réaliser ses projets inscrits au budget d’investissement. Les communes reçoivent également une aide pour le budget de fonctionnement.
Il ne reste donc que 20% à assumer en autofinancement.
Et ce n’est pas avec le soutien de partis ou de toute autre formation politique qu’une commune peut financer ses grands projets.

A Trets, la gestion financière de la commune par le maire sortant a pris de telles proportions dans la manière de faire des économies qu’il sera nécessaire de faire un audit financier.
Le recours à l’emprunt pourra ensuite s’avérer indispensable pour rattraper les retards d’investissement. Et paradoxalement ce sera le seul recourt contre l’augmentation des impôts !!!
Contracter des emprunts, cela ne veut pas dire qu’il faut dépenser sans compter.

Aujourd’hui une commune ne peut plus s’endetter imprudemment. Le taux d’endettement d’une municipalité est d’ailleurs très encadré, et suivi de très près par la Chambre Régional des Comptes et la Préfecture.
Emprunter ne peut se faire qu’en fonction des ressources de la commune, et/ou du bénéfice attendu de l’investissement sur les finances de la commune.
La ville doit donc se moderniser, s’adapter à l’évolution des populations, développer ses infrastructures, intégrer les nouvelles technologies et créer un environnement accueillant pour faciliter la création d’entreprises.
Nous créerons des incubateurs de projets, pour donner aux jeunes l’envie d’entreprendre chez eux, dans leur ville.
Pour cela il faut s’impliquer de manière ambitieuse, judicieuse, et redonner de l’énergie à notre ville.

Trets avec Vous

Share This

Participer au changement ?

Diffusez notre projet auprès de vos amis et voisins !